Trouble du sommeil bébé : qui consulter ?

Quand vous ou votre enfant êtes malades, vous consultez votre médecin ou votre pédiatre.
Mais quand bébé rencontre des difficultés de sommeil, vous n’avez peut-être pas le réflexe de consulter quelqu’un.
C’est normal : les problèmes de sommeil bébé sont souvent perçus comme inoffensifs, ou tabous. Donc les parents essaient souvent de les résoudre eux-mêmes. Sans toujours savoir si c’est un problème grave…
Et ce n’est pas toujours bébé qui souffre, mais plutôt vous, ses parents !

Dans quelles situations consulter un spécialiste du sommeil bébé ?
Et à quel professionnel faire appel ?
Toutes les réponses dans cet article.

Quand consulter un spécialiste des troubles du sommeil bébé ?

Le spectre des problèmes de sommeil bébé est très large : il va du réveil exceptionnel réglé en 5 minutes, jusqu’aux maladies chroniques avec une grosse dette de sommeil qui met sa santé en danger et l’empêche de grandir.

Si vous lisez cet article, c’est probablement que vous êtes dans l’un des 2 cas suivants :

    • La santé de votre enfant n’est pas en danger, mais ses difficultés de sommeil vous épuisent, vous et votre famille. Un coach sommeil bébé peut alors vous aider.

    • Ou alors votre bébé présente un trouble du sommeil mettant sa santé en danger et nécessitant une consultation médicale

    Si vous êtes inquiet(e) pour la santé de votre enfant, la première chose à faire est bien entendu d’en parler avec votre pédiatre. Il pourra vous orienter vers un spécialiste approprié.
    Voici quelques éléments pour vous aider pendant cette consultation.

    Quels troubles du sommeil bébé nécessitent une consultation médicale ?

    Le mot « trouble du sommeil » est tellement utilisé qu’il est parfois compliqué de savoir si notre bébé présente des difficultés de sommeil « normales » ou bien s’il faudrait demander de l’aide.

    Il y a 3 grands types de troubles du sommeil : l’insomnie, la parasomnie et l’hypersomnie.
    Ils ne sont problématiques que s’ils sont récurrents sur plusieurs semaines.
    Dans ce cas, ils peuvent avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant :

      • des troubles du comportement, comme l’agressivité ou l’apathie

      • un ralentissement des apprentissages comme la marche ou la parole

      • des épisodes de somnolence durant la journée

      • un risque de ralentissement de sa croissance ou de surpoids

      L’insomnie infantile

      Ce trouble concerne 25 à 50% des enfants de 0 à 5 ans, et est particulièrement présent entre 9 mois et 3 ans.
      Si bébé se réveille la nuit et met systématiquement plus de 30 minutes à se rendormir, c’est une insomnie.
      Ce trouble regroupe aussi les problèmes de durée et de qualité du sommeil.

      Plusieurs études scientifiques ont montré qu’un enfant entre 1 et 3 ans se réveille en moyenne 3 fois par nuit, entre 2 cycles de sommeil. C’est donc normal de se réveiller. En cas de sommeil normal et non perturbé, il se rendort seul en moins de 10 minutes.

      Par contre, il est conseillé de consulter un pédiatre spécialiste du sommeil si :

        • les insomnies durent de plus en plus longtemps

        • ou si le sommeil de votre enfant est très agité entre les réveils,

        • ou s’il y a des répercussions dans la journée : irritabilité, agressivité ou repli sur soi.

        Les parasomnies chez les bébés

        Comme la caractéristique principale du sommeil est l’immobilité corporelle, on qualifie de parasomnie tous les comportements inattendus comportant des mouvements ou des cris pendant le sommeil.

        Les cauchemars, les terreurs nocturnes et le somnambulisme sont les parasomnies les plus courantes chez les enfants. Tant qu’ils sont exceptionnels et inoffensifs, ils peuvent être considérés comme quasi-normaux.

        Par contre, s’ils sont récurrents sur plusieurs semaines ou causent des blessures, il est conseillé de consulter au plus vite, de préférence un pédiatre spécialiste du sommeil.

        Autres symptômes liés au sommeil

        Si votre enfant présente certains symptômes suivants, il est aussi conseillé de consulter :

          • Bébé ronfle même quand il n’est pas malade, et/ou fait des pauses respiratoires la nuit

          • Il montre des difficultés à respirer

          • Il présente des infections ORL fréquentes : otites, rhinopharyngites, angines

          • Il présente des difficultés à s’alimenter et fait des régurgitations

          • D’après les courbes de croissance sur son carnet de santé, il ne grossit ou ne grandit pas suffisamment bien

          • En plus des problèmes de sommeil, il présente de la fièvre, des douleurs ou des symptômes inhabituels

          Votre pédiatre pourra vous aiguiller et vous fournir la prescription nécessaire pour consulter un spécialiste dans de bonnes conditions.

          Un spécialiste sommeil bébé : oui, mais lequel ?

          Toute la difficulté est de comprendre si votre enfant a vraiment un trouble du sommeil comme une insomnie ou une parasomnie, ou si c’est autre chose qui est à l’origine de ses difficultés de sommeil :

            • Une maladie comme un reflux gastro-œsophagien ou une otite : ce ne sont pas des troubles du sommeil mais ont un gros impact sur le sommeil d’un enfant

            • Une angoisse temporaire ou chronique

            • Une habitude de sommeil : bébé a besoin de quelque chose pour se rendormir, comme la présence d’un parent, le sein, la tétine

            Si les difficultés de sommeil ont une cause médicale, il est vraiment recommandé de consulter d’abord votre pédiatre (certains spécialistes refusent les patients qui ne sont pas envoyés par leur médecin traitant).

            Le médecin spécialiste du sommeil bébé

            On les appelle aussi des médecins du sommeil pédiatrique ou pédiatres somnologues. Ils sont experts des pathologies du sommeil chez les enfants comme les insomnies et les parasomnies. Ils peuvent aussi vous aider en cas d’apnée du sommeil ou de syndrome des jambes sans repos.

            Ils peuvent pratiquer des examens comme la polysomnographie : c’est un test du sommeil qui permet d’identifier les troubles comme par exemple l’apnée du sommeil.
            Ils ont parfois une spécialisation en pneumologie pour traiter les maladies et allergies respiratoires.

            Ces pédiatres du sommeil sont malheureusement très rares et il est souvent difficile d’en trouver près de chez soi. Si c’est votre cas, vous avez deux options :

              • Trouver un pédiatre spécialiste du sommeil qui accepte la consultation à distance, en vidéo

              • Ou trouver parmi les spécialistes ci-dessous, lequel est proche de chez vous et le plus adapté à la pathologie de votre enfant

              Pneumologue et problème de sommeil bébé

              Le pneumologue s’occupe des maladies des poumons et des voies respiratoires.
              Certaines pathologies respiratoires ont un impact sévère sur le sommeil des bébés :

                • Apnée du sommeil

                • Asthme du nourrisson

                • Bronchite chronique

                ORL et sommeil bébé

                L’oto-rhino-laryngologie est la sphère oreilles/nez/gorge et glandes salivaires.
                Une apnée du sommeil, des otites à répétitions ou des ronflements peuvent endommager le sommeil de votre enfant.

                Neurologue et sommeil bébé

                Le neurologue est un médecin spécialisé dans les maladies du système nerveux, qui comprend le cerveau, la moelle épinière et les nerfs périphériques.
                Le syndrome des jambes sans repos ou l’épilepsie sont des pathologies en lien avec la neurologie qui peuvent empêcher votre enfant de dormir.

                Gastro-entérologue et sommeil bébé

                La gastro-entérologie est l’étude du fonctionnement du système digestif et de ses maladies.
                Son périmètre s’étend des organes (estomac, intestin grêle…) aux glandes du système digestif (foie, pancréas…).
                Des pathologies comme un reflux gastro-œsophagien, une colique du nourrisson, une constipation chronique ou des diarrhées régulières peuvent rendre horribles les nuits de votre bébé.

                Dermatologue et sommeil bébé

                Le dermatologue est un médecin spécialisé dans les maladies liées à la peau, aux cheveux, aux ongles, aux poils et aux muqueuses.
                Un érythème fessier, un eczéma ou un urticaire peuvent démanger votre enfant au point de la réveiller la nuit.

                Allergie et sommeil bébé

                L’allergologie s’intéresse au diagnostic et au traitement de toutes les manifestations cliniques et biologiques du système immunitaire et des allergies.
                Par exemple, les allergies alimentaires (allergie au lait de vache), respiratoires (allergie au pollen) ou cutanées (urticaire) peuvent impacter le sommeil de votre enfant.

                Psychologue et sommeil bébé

                Oui, il existe des psychologues spécialisés pour les bébés, et non ce n’est pas réservé seulement aux enfants « différents ».
                Le psychologue est un expert du comportement, des émotions et de la santé mentale. Ce n’est pas un médecin (il a fait des études de psychologie, pas de médecine), donc il ne peut pas faire de prescription médicale.
                Mais il peut vous aider en cas d’angoisse de séparation pathologique ou si votre bébé a un comportement qui vous inquiète.

                Pédopsychiatre et sommeil bébé

                Le psychiatre est un médecin spécialisé en santé mentale. Il peut prescrire des analyses ou des médicaments, mais ce n’est pas du tout systématique.
                Si votre bébé semble en détresse ou en souffrance psychique, alors un pédopsychiatre peut l’aider à se sentir mieux. Les outils d’analyse les plus fréquemment utilisés avec les enfants sont l’observation, la musique, les jeux et le dessin.

                Mais si mon bébé n’a rien de tout ça ?

                Il existe donc de nombreuses pathologies plus ou moins graves qui peuvent empêcher votre enfant de dormir.
                Mais si votre pédiatre vous dit que votre bébé est en pleine forme et qu’il ne peut rien faire pour vous ?
                C’est là qu’un coach sommeil bébé peut vous être utile.

                Un coach sommeil bébé, à quoi ça sert ?

                Coach du dodo, consultant(e), conseiller(e), ou accompagnant(e) sommeil bébé : tous ces termes sont équivalents pour désigner un professionnel qui vous aide à améliorer le sommeil de votre enfant quand il n’y a pas de problème médical.
                En d’autres termes, votre bébé est en bonne santé, mais son sommeil est compliqué : un conseiller sommeil bébé peut vous aider. Les coaches sont souvent formés pour accompagner les enfants de 0 à 6 ans, donc pas seulement les bébés.

                Un coach sommeil bébé peut vous aider dans de nombreuses situations liées au sommeil de votre bébé :

                  • réveils et pleurs nocturnes

                  • coucher à rallonge

                  • réveil très matinal

                  • siestes courtes

                  • votre enfant ne veut pas dormir/se rendormir dans son lit

                  • dissociation allaitement/endormissement

                  • sevrage de la tétine le soir et la nuit

                  Consultation sommeil bébé

                  Emmanuel Bouvier coach en sommeil bébé
                  Coach sommeil bébé certification gentle sleep

                  Je vous ai préparé un guide gratuit : "Votre bébé dormira mieux dès ce soir (6 changements simples et sans pleurs)"
                  Emmanuel

                  Emmanuel Bouvier coach en sommeil bébé
                  Coach sommeil bébé certification gentle sleep

                  Partager ce post

                  Laisser un commentaire

                  Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

                  D'autres conseils sommeil bébé

                  Sommeil du bébé allaité

                  RGO bébé allaité : 8 clés pour le soulager

                  Votre bébé allaité régurgite tellement qu’il a un bavoir sur toutes ses photos. Il hurle de douleur dès que vous le posez.Résultat : vous avez

                  Sommeil du bébé allaité

                  Allaitement et sommeil : halte aux préjugés

                  L’allaitement a mauvaise réputation.Les bienfaits pour la santé des bébés ne sont plus à démontrer, mais les Mamans allaitantes s’attendent à vivre un véritable parcours

                  Téléchargez
                  votre guide gratuit

                  Recevez par mail notre guide, appliquez ses conseils et votre bébé dormira mieux dès ce soir (6 changements simples et sans pleurs)

                  Saisissez votre email :